Un britannique géniteur de 600 enfants

Barry Stevens avec une photographie de son père biologique, Bertold Wiesner

Cela fait le buzz sur la toile et dans le monde, Bertold Wiesner, un scientifique, aurait aidé des femmes à concevoir des enfants pendant très longtemps. Mais ou cela n’est pas conventionnel, c’est que la plupart auraient pour père biologique Bertold Wiesner.

On connait tous le célèbre roman La Valse aux adieux, dans lequel Milan Kundera dressait le portrait incroyable d’un médecin d’une petite ville de Bohême a qui proposait aux femmes stériles désireuses d’enfanter, d’inséminer la plupart de ses patientes avec… son propre sperme.

En regardant un peu plus près, on estime que ce dernier serait le père biologique d’environ 600 enfants. Cette pratique est illégale, d’autant plus que celles-ci ignoraient que les échantillons de sperme provenaient du scientifique.

Le risque dans ce genre d’histoire que certains d’entre eux se rencontrent et fondent à leur tour une famille. Ce qui pourrait donc causer de graves problèmes génétiques chez leurs enfants.

C’est grâce a des recherches effectuées mener par Barry Stevens, qui est lui-même un enfant de Bertold Wiesner. Barry Stevens, qui vit aujourd’hui au Canada, a indirectement été aidé par David Gollancz, un avocat qui a mené des investigations de son côté.

D’après cet homme, son géniteur aurait effectué «20 donations de sperme par an» dans les années 1940, 1950 et 1960. Apparemment, la plupart des dossiers aurait été détruit par lui et sa femme dans le but que les familles ne puissent retrouvés des informations leur concernant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.