Sauvé le Soldat Gignac

Muet lors du match nul face à Lyon (1-1) dimanche, André-Pierre Gignac court toujours après son premier but au Vélodrome et après son efficacité d’antan. Mais à Marseille comme à Toulouse, son ancien club, on croit en la résurrection de l’attaquant international de l’OM.

- 0

Les sifflets persistent. Dimanche soir, ils ont accompagné la sortie d’André-Pierre Gignac. Une fois de plus. Face à Lyon (1-1), l’attaquant marseillais n’a pas marqué. Malgré un but refusé pour un hors-jeu de Loïc Rémy, alors que son plat du pied était assez limpide. Malgré une occasion en or vendangée en seconde période. L’ancien Toulousain court toujours après sa première réalisation au Vélodrome. Le mutisme est persistant. Et inquiétant : il dure depuis 532 minutes. Depuis qu’il a posé ses valises sur la Canebière, le Martégal n’a marqué qu’une seule fois en treize matches de Ligue 1. C’était le 2 octobre, à Saint-Etienne (1-1). Son triplé un mois plus tard, face aux modestes slovaques de Zilina (7-0), n’a pas balayé cette impression tenace : l’international aux seize sélections n’est plus que l’ombre du meilleur buteur de France qu’il était il y a deux saisons (vingt-quatre buts en 2008-2009, six de plus que Niang l’an passé).

Casanova : “Les buts appellent les buts”

Lundi matin, Didier Deschamps a dédramatisé la situation en conférence de presse: “Il n’a pas encore totalement confiance en lui mais avec le temps je suis persuadé qu’il va apporter plus à l’équipe.” Pour défendre son attaquant, l’entraîneur marseillais a pris l’exemple d’un autre buteur en panne sèche : Wayne Rooney. “Depuis quand n’a-t-il pas marqué ? Je crois que c’est depuis le mois de mars. Alors vous voyez…” Alain Casanova, que nous avions rencontré il y a trois semaines, nous disait sensiblement la même chose que Deschamps. “La confiance viendra avec l’efficacité, assurait l’ex-entraîneur de Gignac trois jours après la défaite au Stadium, face à Marseille (0-1). Les buts appellent les buts.”

Muet face à Lyon (1-1) dimanche, André-Pierre Gignac court toujours après son premier but au Vélodrome. Et après son efficacité d'antan. - 2 Mais, pour le moment, les buts se font désirer. “Mais il s’est créé des occasions, a souligné Mathieu Valbuena dimanche soir. Il montre de l’envie, de la détermination, il se bat sur tous les ballons.” “Il s’applique, il fait pourtant les efforts nécessaires aux entraînements et en matches”, reprend Deschamps. L’homme qui valait 16 millions d’euros porte encore sur ses épaules le poids d’un transfert coûteux. Pour l’OM, le retour sur investissement se fait attendre. Il est vital. “Au lieu de Gignac, on attendait Luis Fabiano ou quelqu’un de confirmé au niveau international”, rappelle Casanova, qui y voit d’ailleurs une explication aux sifflets.

Valbuena croit en lui

Pour le joueur, ce besoin de marquer vire à l’obsession. Elle se matérialise parfois par un individualisme excessif. Casanova: “Ce sont des joueurs qui aiment le but, alors ils forcent un peu les choses et ils en deviennent individualistes, voire égoïstes. Quand ça marche, personne ne se pose la question. Quand ça marche moins, on trouve qu’ils en font trop.” A l’image de Valbuena, le clan marseillais “croit en des joueurs comme ça”. “Juste, il ne faut pas flancher. Il faut qu’il continue à faire les efforts. Il va être récompensé, souvent il suffit d’un but pour regagner cette confiance perdue.”

Cela suppose que Gignac parvienne à dompter un environnement étouffant. Ses illustres prédécesseurs avaient eu besoin de temps pour s’imposer dans un club “friand de grandes stars”, dixit Casanova, qui est aussi son équipe de coeur, lui le Martégal. “Il faut connaître Marseille, l’exigence, les objectifs pour se douter que ce serait difficile, insiste l’entraîneur toulousain. Papin a eu énormément de difficultés. Ça a été compliqué pour tout le monde.” Casanova, qui voyait en Gignac un potentiel supérieur à Karim Benzema, persiste et signe : son ancien protégé “fera une grande carrière”. Mais à 25 ans, il n’a plus de temps à perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.