Philip Seymour Hoffman, mort d’un acteur d’exception

L’acteur américain Philip Seymour Hoffman a été retrouvé mort dimanche dans son appartement new-yorkais. C’est suite à un coup de fil aux policiers vers 11h15, par un ami qui n’arrivait pas à le joindre que le comédien était retrouvé mort, sur le sol de sa salle de bains, dans son appartement de Greenwich village à Manhattan.

La carrière de cet acteur, de théâtre à l’origine, a connu un vrai coup d’accélérateur avec le film «Boogie Nights» de Paul Thomas Anderson en 1997 et sera de tous les films de ce metteur en scène de génie.

Roux et enrobé, Philip Seymour Hoffman n’avait pas un physique de jeune premier, mais c’était un acteur d’exception, qui avait fait son chemin depuis les scènes off-Broadway de New York où Shakespeare avait été son meilleur ami. Il avait eu l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Truman Capote dans le film éponyme en 2006 et reçu aussi trois autres nominations aux Oscars dans la catégorie meilleur second rôle, pour Charlie Wilson’s War en 2008, Doubt en 2009 etThe Master en 2013.


En 2013, il a joué dans Hunger Games: l’embrasement, aux côtés de Jennifer Lawrence une super production où il jouait encore une fois un rôle secondaire. Les hommages se sont multipliés sur Twitter, dès l’annonce de sa mort. On a pu voir celui de Jim Carrey «Cher Philip, une belle, belle âme. Pour les plus sensibles d’entre nous, le bruit peut être trop fort. Que ton coeur soit béni», ou celui de George Clooney,  «C’est juste terrible».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.