Pas de bichiques pour Noël

Pas de bichiques pour Noël

Les rares montées de l’année notamment dans l’Est ne suffiront pas…

Ceux qui n’ont pas profité des quelques montées de ces dernières semaines pour faire leurs réserves vont devoir se passer de bichiques pour le réveillon de Noël. Si la sécheresse a sa part de responsabilité, certains y voient un signe de la diminution de la ressource…

Ingénieur écologue à la Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques de la Réunion, Bernard Anamparela se souvient de réveillons où le “caviar péi” était consommé sans modération et à un prix semblant impossible aujourd’hui. “Dans les années 80, je me souviens du kilo de bichiques vendu 20 francs”, se remémore le spécialiste de la vie aquatique de l’île. Les temps ont bien changé et il faut compter environ 40 euros aujourd’hui pour acheter un kilo du précieux et… rare alevin. Particulièrement pour ces fêtes de fin d’année : que ce soit dans l’Est ou dans le Sud, pas de grandes montées cette année à la très prometteuse nouvelle lune de début décembre. Une montée très attendue par les pêcheurs, ces derniers ayant dû faire face à une année pauvre en la matière (voir par ailleurs). Au final : une pêche en mer à Sainte-Marie et sur le littoral de Sainte-Suzanne, une faible remontée dans la rivière des Roches, mais pas de quoi répondre à toutes les demandes.

“De plus en plus inquiétant”

Le constat est unanime : si la saison n’est pas finie avec une dernière période de nouvelle lune du 28 décembre au 4 janvier – il reste donc une chance pour le réveillon du nouvel an ! – la saison a pour l’instant des plus médiocres. Des raisons naturelles sont avancées notamment le niveau bas des rivières en cette période de sécheresse (les bichiques ont besoin d’un “appel” de l’eau douce en mer). Reste que l’étiage n’a pas empêché les remontées les autres années. L’absence de bichiques pour le réveillon de Noël reste rarissime. “Cette année, ce sera fortement compromis”, juge le spécialiste. Un nouveau signe de la raréfaction de l’espèce dans l’île ? Un chiffre : depuis 1992, l’Arda constate que la densité des bichiques adultes a été divisée par dix dans certaines rivières de l’île (nos éditions précédentes). Un “déclin documenté” qui a motivé l’UICN à classer le cabot bouche-ronde comme “quasi menacé” de disparition (voir par ailleurs). “On note une diminution des montaisons en tout cas dans leur régularité, sans oublier des facteurs aggravants en cette fin d’année. J’observe une irrégularité dans la quantité et la fréquence des montées. Les lunes de novembre et décembre montent habituellement bien, mais au fil du temps les bichiques ne sont plus forcément au rendez-vous”, juge Bernard Anamparela. Les pêcheurs de la rivière Sainte-Etienne comptabilisent une centaine de kilos de pêche cette année. A la rivière du Mât, c’est pire : “Cela fait plusieurs années qu’il n’y a plus de montée dans la rivière. C’est de plus en plus inquiétant. Cette année, il n’y a rien eu du tout”, confirme le président de l’association des pêcheurs, Georges Guichard. Il pointe du doigt “la pêche en mer qui réduit la ressource”. Chef de projet milieux aquatiques à l’Arda (Association réunionnaise de développement de l’aquaculture), Pierre Valade observe également que peu de bichiques ont été capturés cette année, “mais c’est une espèce qui connaît des variations interannuelles. Nous sommes dans un creux, est-ce un creux ponctuel ? Durera-t-il 2 ou 3 ans ? Nous manquons de recul et avons besoin d’études supplémentaires”. Scientifiques et fédération de pêche continuent d’appeler l’État à réglementer la pêche dans les embouchures. Une réglementation qui pourrait prendre la forme d’une professionnalisation de l’activité en aval de la limite de salure des eaux (permis de pêche) en parallèle à la mise en place d’une pêche amatrice en amont avec la création d’une association agrée de pêcheurs amateurs aux engins et filets. En attendant, le “caviar péi” ne sera pas de la fête de Noël cette année, sinon sous sa forme surgelée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.