Niaouli et Soledad s’invitent a la cité du volcan

Cité du volcanSoledad alias Marie LopezPetite présentation d’une artiste en herbe qui a atterrie à la Réunion en 2005. Née en 1957 à Madrigueras (Espagne), “Soledad” de son nom d’artiste a grandi en France et après avoir fait escale sur plusieurs continents, elle est arrivée sur l’île en 2005.

Au travers de mes voyages j’ai pu découvrir des populations, des cultures et des traditions qui ont influencé ma démarche artistique. J’ai découvert le Niaouli en Nouvelle-Calédonie, puis à La Réunion” nous racontons-t-elle

Pluridisciplinaire, elle est dessinatrice/illustratrice, peintre, sculpteur. Marie Lopez de son vrai propose également des stages de créations artistiques et accompagne divers artistes à travers l’association Piton des Z’arts.

Cette dernière participe actuellement à une exposition du coté de la cité du volcan jusqu’au mois de Décembre et montreras une nouvelle technique d’impression sur l’écorce de NIAOULI, un arbre originaire de Nouvelle Calédonie et d’Australie.

L’écorce du Niaouli , qui ressemble à du papier, sert traditionnellement à la fabrication de récipients et d’abris, pour envelopper de la nourriture cuite ou pour tapisser des fours.

Pour pourvoir manipuler cette matière, cette dernière a expérimenté durant deux ans, cette technique d’impression en utilisant le procédé de la linogravure le mieux adapté pour arriver au résultat pictural recherché.

La richesse des couleurs et l’aspect des fibres de l’écorce de niaouli à l’état brut à complètement subjuguer cette artiste du sud de l’Ile de la Réunion. Alors Mesdames et Monsieurs si vous voulez jetez un coup c’est du coter de la Plaine des Cafres à la Cité du Volcan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.