Marseille en 8ème de finale

Marseille est en huitièmes de finale de la Ligue des Champions ! Une première depuis 1993. Les Olympiens ont battu le Spartak Moscou 3 à 0 pour rattraper leur début de parcours délicat. Grâce à un meilleur bilan dans leurs confrontations directes avec le Spartak, ils sont assurés de passer.

- 0

SPARTAK MOSCOU – MARSEILLE : 0-3

Buts : Valbuena (18e), L. Rémy (54e), Brandao (68e)

Marseille va continuer son aventure en Ligue des Champions. Ce n’est pas la Ligue Europa qui attend les Olympiens en 2011 mais bien la plus prestigieuse compétition continentale. Grâce à leur victoire 3 à 0 sur la pelouse synthétique du Spartak Moscou mardi, les coéquipiers de Mandanda ne s’arrêtent pas en phase de poule de la C1, comme toujours depuis la saison 1999-2000. Mieux, ils décrochent leur billet pour les huitièmes de finale pour la première fois depuis 1993.  Cette “petite finale” face aux Russes aura été bien négociée par les Marseillais, qui se sont mis sur la bonne voie grâce à Mathieu Valbuena avant de conclure l’affaire sur des contres en seconde mi-temps après avoir laissé la possession de balle aux Russes pendant de longues minutes.

En s’imposant 3 à 0, les Marseillais, solides en défense, rattrapent leur bévue du match aller, perdu sur un but contre son camp d’Azpilicueta à la 82e. Ils ont su renverser la situation à Moscou pour s’offrir un meilleur bilan dans leurs confrontations directes avec le Spartak et s’assurer la qualification avant le dernier match face à Chelsea. Même en cas de lourde défaite contre les Blues le 8 décembre, les Russes ne pourront plus les rattraper. Les leçons douloureuses du passé ont bien été retenues. A Milan la saison dernière ou à Liverpool encore en 2008-2009, les Marseillais s’étaient montré incapables de corriger leurs erreurs des matches allers. Cette fois-ci, ils n’ont pas tremblé.

Avec une formation très offensive malgré l’absence d’André-Pierre Gignac – blessé et remplacé par Brandao -, les Phocéens ont entamé le match par le bon bout. Grâce à un pressing haut, ils se montrés dangereux avant de profiter des largesses défensives russes sur une frappe bien placée de Valbuena (0-1, 18e). Dominés par la suite par une équipe moscovite plus entreprenante, ils ont sauvé les meubles grâce à Mandanda (44e) et une défense solide à l’image de M’Bia ou encore d’Azpilicueta. Ils se sont ensuite mis à l’abri juste après la pause grâce à un but plein de réussite d’un bon Loïc Rémy, auteur d’un coup d’un sombrero involontaire avant de reprendre le ballon avec plein de détermination pour marquer (0-2, 54e). Réduits à dix suite à l’expulsion de Welliton qui a répondu à une provocation de Diawara (64e), le Spartak a ensuite été incapable d’inquiéter l’OM, qui a enfoncé le clou avec le premier but de la saison de Brandao après un beau pressing (0-3, 68e). Le scénario idéal. Les ratés du début de saison sont bien effacés. L’OM peut préparer la suite avec un peu plus de tranquillité. Car l’aventure continue en Ligue des Champions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.