Ligue 1 – A Lyon, la crise de résultats

Battu à Bordeaux (2-0), Lyon se retrouve dix-septième de la L1. C’est Alou Diarra qui a débloqué le match (60e) et Jussiê, d’un splendide enchaînement, qui a bouclé l’affaire dans le temps additionnel. Loin de répondre aux interrogations, l’OL a encore énormément inquiété. Bordeaux devient 13e.

BORDEAUX – LYON : 2-0

Buts : A. Diarra (60), Jussiê (90+2)

Bordeaux rigole, Lyon grimace. Bordeaux, en clôture de la 6e journée, a signé sa deuxième victoire de la saison et sort un peu la tête de l’eau après une défaite inquiétante à Nice (2-1). Dans ce duel entre deux équipes en quête de confiance, les Girondins ont ramené peut-être un peu plus que trois points. Tout n’a pas été parfait dans cette “affiche”, qui n’en avait que le nom tant ce choc – entre le 16e et le 18e… – a été très décevant sur le plan technique. Mais au moins, les Bordelais ont répondu présent en terme de combativité en seconde période. Et repartent de l’avant grâce à une tête sur coup franc d’Alou Diarra (60e) puis un exploit individuel de Jussiê (90e+2). Tigana aura des raisons de positiver. A l’inverse, Lyon replonge et pointe à une inquiétante 17e place.

Si le club aquitain aura un peu moins mal à la tête lundi matin avec sa 13e place, la nuit va être plus compliquée pour les Lyonnais. Le succès face à Schalke 04 en Ligue des Champions avait été une belle bouffée d’oxygène (1-0). Il n’avait toutefois rassuré personne. Les difficultés rencontrées par l’équipe allemande depuis le début de la saison et la physionomie du match avec une expulsion rapide ne pouvaient pas permettre de s’emballer. Le match en Gironde a confirmé qu’il fallait rester sur ses gardes. Lyon est toujours malade. Et a encore beaucoup de pain sur la planche pour retrouver un jeu digne de ses ambitions.

Lyon 17e !

Les erreurs techniques se sont accumulées. Et après une première période décevante où Lisandro Lopez, sorti sur blessure à la 51e, a raté un face à face avec Cédric Carrasso, Lyon a sombré encore un peu plus. Plus volontaire au retour des vestiaires, Bordeaux a vu ses efforts récompensés grâce à un de ses nombreux coup-francs. L’OL a bien tenté de réagir ensuite. Mais c’était laborieux à l’image d’un Yoann Gourcuff, impuissant et conspué pour son retour à Bordeaux.  Bafé Gomis a pourtant eu deux grosses occasions (72e, 89e). Mais il n’a pas su tromper la vigilance du très bon Carrasso. Et Jussiê est venu enfoncer le clou sur une contre-attaque superbe, conclue avec beaucoup de qualité technique et de lucidité.

Si Bordeaux relève la tête, Claude Puel, enfoncé sur son banc à la fin du match, se retrouve dans une situation délicate. Lyon a une semaine pour travailler avant un derby face au leader stéphanois. Au début du match, seize places les sépareront. Et pour une fois depuis très longtemps, ce ne sera pas à l’avantage des Gones, en plein doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.