Les pubs contre le harcèlement sexuel

Leur nombre réel serait très supérieur puisqu’on estime, à partir d’enquêtes de victimation, que 75.000 personnes sont victimes de viols chaque année. La majorité des personnes attaquées sont des femmes mais pas uniquement.

Pour faire face à cette recrudescence d’agressions toutes les idées sont bonnes, et de l’association Project Consent à décidé d’être original et de lancer une campagne à travers une pub vidéo pour combattre ses agressions sexuelles et lutter contre les viols. C’est donc avec trois vidéos réalisées entièrement en 3D que l’association tente de convaincre que lorsqu’une femme dit non, ça ne veut jamais dire oui.

« Le but de cette campagne est de permettre au gens de considérer différemment le consentement sexuel. Ça n’a rien de confus ou de compliqué. Une fois encore, c’est très simple. Si ce n’est pas oui, c’est non. » explique le directeur de l’agence publicitaire qui a créer cette vidéo.

Ces petites vidéos montrent différentes situations de la vie quotidienne, que des actions ne veulent pas dire absolument que la personne veut quelque chose et que non ce n’est pas un oui dans des vidéos soft……..

La société d’aujourd’hui avec la télévision amène beaucoup de dérive dont celle-ci. Les gens doivent maintenant faire attention à ce qu’ils disent, quelles gestes ne pas faire. Beaucoup de drame se passe ici et et il faut que cela cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.