Les médicaments à base de paracétamol plus en libre service

Pour limiter les mauvaises utilisations, les médicaments à base de paracétamol (dont le Doliprane®), d’ibuprofène (Advil®) et d’aspirine (Aspégic®) ne seront plus proposés en libre accès dans les pharmacies, mais seront tous placés derrière le comptoir à partir du 15 janvier 2020.

Ces médicaments, indiqués chez l’adulte et l’enfant en cas de douleurs ou de fièvre, resteront tout de même disponibles sans ordonnance. Les personnes qui souhaitent les utiliser devront donc les demander à leur pharmacien. Le but étant de favoriser le bon usage de ces médicaments d’utilisation courante et de limiter les risques en cas de mésusage ou de surdosage.

Ces différents médicaments sont efficaces et sûrs lorsqu’ils sont correctement utilisés. Le paracétamol peut entraîner des lésions graves du foie dans certains cas de surdosage. Les AINS sont notamment susceptibles d’être à l’origine de complications rénales, de complications infectieuses graves et sont toxiques pour le fœtus en cas d’exposition à partir du début du 6e mois de grossesse. Un message mentionnant les risques pour le foie devra bientôt être apposé sur les boîtes des médicaments contenant du paracétamol. 

Alors mesdames et monsieurs, avant de les utiliser, il est conseillé de demander l’avis de son pharmacien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.