Les jeux des Iles 2011 sont terminés

Les athlètes ont défilé en toute décontraction hier, les officiels ne se sont pas attardés dans leur discours de remerciements et ont remis les clés de l’organisation des Jeux à la Réunion qui sera le prochain hôte, en 2015. Quelques chansons, un feu d’artifice. La flamme s’est éteinte au Stad Linité de Victoria. Les Jeux des Îles, c’est déjà fini.

Le Réunionnais, Jean-François Lebon, a remporté hier le marathon, la dernière épreuve de cette huitième édition des Jeux des Iles. Ce qui permet à la Réunion de décrocher sa 58ème médaille d’or. Les Seychelles arrive juste derrière avec 57 médailles d’or, soit en deuxième position, suivis de Maurice et de Madagascar.

FOOTBALL – Venus chercher l’or aux Seychelles à la sortie d’une préparation à la hauteur de leurs ambitions, les footballeurs sont repartis avec le bronze, sa première en huit éditions après trois or et trois argent.

CYCLISME – Trois médailles d’argent et une d’or, les cyclistes ont gagné là où on ne les attendait pas forcément (sur la course en ligne), et perdu là où, justement, on les imaginait mieux (le contre-la-montre par équipes). La médaille d’argent de Sébastien Elma est une vraie belle surprise derrière un Lincoln intouchable, mais devant un Hudson starisé en son pays.

BASKET-BALL – Qui aurait cru que les garçons joueraient un tour pareil dans ce tournoi ? Meilleure équipe sur le papier, l’équipe masculine n’a jamais trouvé le moyen de contrer l’envie qui animait les Mahorais d’abord, les Seychellois en demi-finale. Les causes ? Un Mickaël Var qui veut prendre les choses en mains sans s’appuyer sur les copains, un manque d’envie, et une ambiance qui n’a pas vraiment été chaleureuse, entre anciens briscards et nouveaux venus. Et comme s’il fallait boire le calice jusqu’à la lie, une petite finale remportée sans jouer, suite au retrait des Malgaches.

TENNIS DE TABLE – Les trois médailles d’argent de Madagascar sont désormais bien loin. Avec deux titres décrochés en doubles hommes et femmes, auxquels s’ajoutent quatre médailles d’argent, les pongistes péi ont trusté quasiment toutes les finales de la compétition.

JUDO – Avant d’embarquer pour les Seychelles, les responsables de la délégation avaient tablé sur huit médailles d’or. Mission accomplie. Emmanuelle Payet et ses camarades ont tout balayé sur leur passage, remportant plus de la moitié des titres en jeu.

NATATION – Comme d’habitude, ce sont les nageurs qui ont ramené le plus de médailles. Et le fait qu’ils en aient récoltées quasiment autant qu’en 2007 est un signe de leur bonne santé : cette année, plus que jamais, ils ont été chahutés par les Mauriciens et surtout les s ?urs Austin, des Seychelles. Plus que les victoires des Kréopolitains, prévisibles et sans surprises, ce sont les jeunes s’entraînant à la Réunion qui ont fait plaisir à leurs entraîneurs.

ATHLÉTISME – La Réunion visait sept médailles d’or, histoire de faire aussi bien qu’à Tana en 2007. Elle en ramène 13 de cette campagne seychelloise, et même 15 si l’on tient compte de celles venues du sport adapté. C’est énorme. Si certains titres, comme ceux de Laurent Dorique au javelot, Olivier Huet à la longueur ou encore Eric Sandanon au poids étaient attendus, de belles surprises sont tombées du ciel de Victoria. Myriam Jalma, sur 100 mètres, ou François Lebon au marathon ont surpris. Ils sont le symbole d’une équipe au comportement irréprochable, liant à merveille les “anciens” et la jeune relève de l’athlé péi. La mayonnaise a pris.

BOXE – L’objectif annoncé par les dirigeants de la boxe péi était clair : trois médailles d’or. Le coup n’est pas passé loin. Au final, seuls Eric Dagard en 60 kg et Brice Cadenet en + de 91 kg décrochent la précieuse breloque.

VOLLEY-BALL – L’argent pour les sélections masculine et féminine et des sentiments qui s’opposent. Le regret d’avoir effleuré le Graal du bout des doigts pour les garçons avec l’occasion d’entrer dans l’histoire, et pour les filles, la satisfaction d’être arrivées en finale alors que certains acteurs du volley-ball réunionnais ne les voyaient pas à ce stade.

VOILE – Une médaille d’or et une autre de bronze. Le bilan comptable de la voile réunionnaise est plus ou moins conforme aux prévisions. Plus car l’or de Solenne Brain était très attendu. La Marseillaise a navigué deux tons au-dessus de la flotte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.