Les dégats sont considérable


11/03/2011 | Mise à jour : 23:13
Réactions (309)

Un violent tsunami a dévasté le Japon, vendredi. (Crédits photo : Reuters)
Un violent tsunami a dévasté le Japon, vendredi. (
Un séisme de magnitude 8,9, le plus fort jamais enregistré au Japon, a frappé vendredi le nord-est du pays, déclenchant un tsunami de plusieurs mètres de haut sur les côtes Pacifique et faisant des centaines de morts et de disparus.

Plus de 1000 morts et disparus

Un deuxième séisme dans le nord-ouest

Les premières images du tsunami

Un séisme d’une ampleur historique


22h43 : Un n iveau de radioactivité 1.000 fois supérieur à la normale a été détecté dans la salle de contrôle du réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1 située au nord-est du Japon, selon l’agence de presse Kyodo, citant une commission de sécurité.

22h31 : Le premier ministre japonais, Naoto Kan, a demandé aux habitants d’évacuer dans un rayon de 10 kilomètres autour d’une centrale nucléaire, en raison d’une radioactivité 8 fois supérieure à la normale et d’un risque de fuite.

21h37 : Un nouveau bilan provisoire de la police fait état d’au moins 378 morts et 584 disparus. Environ 950 blessés ont par ailleurs déjà été recensés.

20h08 : Un autre séisme d’une magnitude de 6,7 secoue le nord-ouest du Japon, dans la préfecture de Niigata. Les secousses ont été ressenties à Tokyo ainsi que dans de nombreuses préfectures du centre du Japon, d’une côte à l’autre. Ce séisme s’est produit à une profondeur de seulement un kilomètre, d’après l’Institut de géophysique américain.

19h32 : Le Comité international de la Croix-Rouge (CIRC) a lancé un site web permettant aux victimes du séisme au Japon de tenter de retrouver leurs proches qui auraient disparu durant la catastrophe. Le site web en anglais. se trouve sur www.icrc.org/eng/familylinks-japan.

19h30 : Une petite fuite nucléaire pourrait se produire dans une centrale de la préfecture de Fukushima (nord-est du Japon), durement frappée par le séisme, a déclaré le ministre japonais de l’Industrie.

18h33 : Les survivants de la ville de Sendai s’apprêtaient à passer la nuit dans la peur, le froid et l’obscurité totale après la rupture de l’alimentation électrique. Peu après minuit, le courant n’avait toujours pas été rétabli, alors que des répliques encore violentes continuaient de se succéder.

18h08 : Un deuxième train est porté disparu après le passage du tsunami. Le convoi de deux wagons circulait dans la préfecture d’Iwate lorsque la compagnie JR East a perdu son contact.

18h00 : Le séisme et le tsunami ont probablement tué plus de 1000 personnes, annonce l’agence de presse Kyodo.

17h24 : Un dernier bilan fait état d’au moins 337 morts et 531 disparus. Environ 627 blessés ont par ailleurs été recensés par la police. Il s’agit d’un nouvel état des lieux provisoire, les données étant difficiles à rassembler compte tenu du nombre de régions touchées, souligne la police.


Une raffinerie de pétrole de Tohoku.

17h00 : Pour obtenir des nouvelles des ressortissants français au Japon, il est possible de contacter le ministère français des Affaires étrangères au 01-43-17-56-46. Environ 9.000 Français vivent actuellement au Japon. Ces ressortissants peuvent appeler la cellule de crise de l’Ambassade de France au (03)-5798-6000 ou écrire un mail à urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

16h36 : Un barrage a rompu dans la préfecture de Fukushima (nord-est) le nord-est du pays et plusieurs maisons ont été emportés, indiquent les autorités.

16h32 : Un dernier bilan fait état d’au moins 310 morts et 350 disparus.

16h30 : Silvère Boucher-Lambert, journaliste au figaro.fr présent à Tokyo, indique que les milliers de Japonais coincés loin de chez eux vont devoir passer la nuit dans des salles ouvertes par le gouvernement ou par des commerces. «A Shinjuku, un quartier de Tokyo, plusieurs écoles et administrations aux dernières normes antisismiques ont été ouvertes à ces «naufragés» et des plans d’accès sont largement distribués. Des tatamis y sont installés et de la nourriture y est servie», rapporte-t-il.

» ZAPPING VIDÉO – Les images chocs du séisme :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.