L’équipe de France de Volley-Ball remporte sa deuxième Ligue mondiale

L’or pour les volleyeurs français. Ces derniers sont parties jusqu’au tie-break pour battre les champions olympiques brésiliens sur leurs terres en finale de la Ligue Mondiale. Cette victoire qui repose sur un collectif porte quand mêm la marque d’un homme hors norme d’Earvin Ngapeth. Grâce à cette victoire au bout du suspense par 3 sets à 2 (21-25, 25-15, 25-23, 19-25, 15-13), les Bleus ont brillé une nouvelle fois au Brésil, deux ans après leur premier sacre, à Rio de Janeiro.

Earvin qui a raté pratiquement toute la phase de qualifications à cause d’une déchirure, a inscrit 29 points samedi et a littéralement écoeuré les Brésiliens. Elu MVP du tournoi, comme en 2015, mais il n’est pas le seul a avoir une distinction car Kevin Le Roux a été élu meilleur central et Benjamin Toniutti meilleur passeur de la compétition. Pour se défaire de cette du Brésil l’équipe de France à pu compter sur Boyer et Ngapeth énorme au bloc qui répondaient a Wallace et Lucao et Lucarelli pour maintenir les Bleus à hauteur.

Dans le match pour la 3e place, le Canada a battu les Etats-Unis 3 sets à 1 (18-25, 25-20, 25-22, 25-21).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.