Le nouveau I pad 2 débarque au Etats Unis

Le nouvel iPad d’Apple arrive vendredi dans les magasins aux Etats-Unis. Apple a commencé dans la nuit à prendre des commandes par internet pour l’appareil, dévoilé par le PDG Steve Jobs la semaine dernière, et il sera disponible dans les 236 magasins du fabricant aux Etats-Unis à partir de 22H00 GMT. L’iPad 2, un tiers plus mince, près de 15% plus léger et plus rapide que le modèle initial lancé en avril dernier, sera en vente dans une vingtaine de pays à partir du 25 mars.

Autre amélioration majeure par rapport à la version précédente : l’ajout de caméras, l’une à l’arrière et l’autre frontale, qui permet de prendre photos et vidéos et aussi de tenir des vidéo-conversations. A New York, environ 150 personnes faisaient déjà la queue vendredi à la mi-journée devant l’Apple Store de la cinquième avenue, beaucoup ayant passé la nuit sur place sous une pluie battante, équipés de chaises et parapluies. Nombre d’entre eux étaient des étrangers qui ne pourront pas acheter la fameuse tablette dans leur pays avant de longs mois. Mingda Zhong, 18 ans, étudiant chinois, explique que la première version de l’iPad est encore difficile à trouver dans son pays. Il veut utiliser l’iPad2 pour ses cours : “je ne veux pas prendre mon ordinateur portable, c’est trop lourd”. Anton Bondarenko, étudiant ukrainien de 24 ans, veut en acheter un pour lui et en offrir un à sa soeur, “si on peut en acheter deux”. “On peut s’en servir pour tout : étudier, faire des jeux. On peut trouver n’importe quel livre ou information sur internet. C’est très pratique, surtout pour les étudiants”, affirme-t-il. L’iPad 2 est vendu au même prix que l’iPad 1, soit de 499 dollars pour une version 16 gigaoctets à 829 dollars pour le modèle haut-de-gamme de 64 gigaoctets. Apple a vendu 15 millions d’iPad l’an dernier, générant 10 milliards de dollars de recettes et établissant les tablettes comme une nouvelle catégorie de produits électroniques grand public, là où les modèles pré-existants n’avaient qu’une audience confidentielle.

Des dizaines de fabricants informatiques ont emboîté le pas, la plupart s’appuyant sur le système opérationnel Android de Google, mais à l’exception du Galaxy Tab du sud-coréen Samsung, ils n’ont pour l’instant pas remporté un fort succès. Le cabinet d’analyses technologiques Gartner prévoit que 55 millions de tablettes seront vendues dans le monde cette année et son concurrent Forrester estime qu’Apple ne devrait pas être inquiété pour l’instant. “Nous nous attendons à ce qu’Apple domine au moins 80% du marché américain des tablettes en 2011”, estime Forrester. “Bien qu’il représente une évolution plus qu’une révolution comparé au premier modèle”, l’iPad 2 “laisse Apple largement en tête de la course” sur le marché des tablettes, estime Walter Mossberg, l’influent chroniqueur technologique du Wall Street Journal. Le spécialiste critique toutefois la qualité des photos prises et l’impossibilité de visionner les vidéos fonctionnant avec le logiciel Adobe Flash. Un avis partagé par David Pogue, son homologue du New York Times, qui estime toutefois que l’appareil devrait “toujours dominer le marché car il tient déjà la corde sur les plus importants critères : finesse, poids, intégration, beauté, et applications”.

Plus de 65.000 applications ont été créées pour l’iPad, contre seulement une centaine pour les tablettes sous système Android. L’iPad 2 devrait aussi être avantagé par un prix inférieur aux tablettes Galaxy de Samsung et Xoom de Motorola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.