Le 1er acte pour Saint-Leu

Cette premier round entre les deux ténors du championnats masculins de volley ball de la Réunion à tenue toutes ses promesses. On à vue deux bonnes équipes, les meilleurs et le résultat final montre que le match retour sera âprement disputé.

Lors du 1er set gagner 25-21 par le Vbc Saint-Leu ceux-ci délimitent leur territoire et remportent les deux premiers points. Medhi Bendahmane sort l’artillerie lourde et les smashes. Le Tampon n’est pas en reste, à l’image de Laurent Musnier qui répond à l’attanquant réceptionneur (5-5). Mais les Saint-Leusiens, pour leur part, ne laissent aucune place à l’approximation et enchaînent les smashes et les contres avec un denis toussaint à la baguette. Plus incisif dans ses attaques, Saint-Leu fait un mini-break (13-16) et parviennent à remporter non sans mal le premier set (21-25).

Saint-Leu, galvanisé par sa réussite, enchaîne les points gagnants (1-5) dans le deuxième set. Bloqués par la défense les Tamponnais tentent de passer par les ailes, mais là encore sans succès (3-8). Medhi Bendahmane, survolté, permet même à son équipe de créer un écart conséquent. Saint-Leu utilise toutes les variations que propose son système offensif. Laurent Musnier tente bien de remobiliser les troupes grâce à un smash au centre suivi d’un bloc parfait, mais inexorablement, les Saint-Leusiens se dirigent vers le gain du set (17-25).

Malgré leur avance, les Saint-Leusiens ne se reposent pas sur leurs lauriers et entament pied au plancher le 3e set (1-4). Les Tamponnais, eux, peinent à trouver une faille dans la défense adverse et continuent de subir le jeu. Mais les Tamponnais ne lâchent rien, et au courage, refont petit à petit leur retard, parvenant même à prendre l’avantage (14-12). Menés au score pour la première fois du match, les Saint-Leusiens s’appuieront sur leur principal atout, le service, pour remettre les choses au clair (14-16). L’enjeu du match pousse néanmoins les deux équipes à se surpasser. Les Tamponnais sont conscients qu’il ne faut pas qu’ils grillent leurs dernières cartouches (20-20). Ils prendront même l’avantage grâce à Laurent Musnier qui permet à son équipe de souffler un peu (22-20) et de conclure en beauté par un service magistral qui touche la bande du filet (25-23). Rien n’est encore fait pour les Saint-Leusiens, les Tamponnais ont de la ressource.

Le 4e set est à l’image des trois précédents, Saint-Leu prend directement les commandes mais l’entrée de Nicolas Deberge, au service, remet son équipe sur les bons rails (6-6). L’équipe se montre dès lors plus agressive sur les ailes. Les ballons transpercent plus facilement la défense saint-leusiennes (8-7). Les Tamponnais commettent de moins en moins de fautes et continuent sur leur lancée (10-8). Les Tamponnais montrent un tout autre visage dans ce 4e set, notamment en défense où ils tiennent en échec Stanley Ces (18-15). Les Tamponnais reviennent de loin et peuvent accrocher le tie-break (22-19). Fabrice Corré sera l’artisan du gain du set en inscrivant les derniers points qui permettront au Tampon de jouer les prolongations (25-23).

Comme dans chaque début de set, Saint-Leu prend les devants (1-3). L’ambiance monte d’un cran dans les gradins quasi-combles du 14e km (9-9), avec des supporteur un peu virulant du coté de Saint-Leu certainement frusté de voir leur équipes ne pas avoir reporté plus facilement les débats. Les Tamponnais croient quand même crânement en leurs chances et deviennent intraitables. Cyril Salvi permet à son équipe de revenir à 14-14. Mais le Tampon finit par craquer, et manque la balle de match. Les Saint-Leusiens en profitent pour clore une partie qui promet un magnifique match retour samedi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.