La vidéo surveillance dans les crèches


Lundi prochain, jour d’ouverture de la toute première crèche du cirque, les “P’tits chouchoux” qui est la première “cyber” crèche de l’île. Très discrètes, les caméras sont placées dans les trois “sections de vie” où se retrouvent les enfants selon leur âge, mais également à l’extérieur du bâtiment et dans les deux salles de psychomotricité. Sans information, impossible de deviner leur présence. Si elles ne sont pas directionnelles, elles peuvent zoomer et enregistrer en continu.

Pour la coordinatrice petite enfance de Babyland, Christelle Audibert, “il ne s’agit en aucun cas de caméras de surveillance, mais d’un outil pédagogique pour avoir un regard sur nos pratiques et d’un service supplémentaire pour les parents”. Les parents pourront avoir accès aux images via le site internet. “Il y aura un mot de passe obligatoire et cela se fera à des heures précises de la journée si nous le décidons”, informe la coordinatrice. Elle voit dans la vidéo, “un outil pour créer des liens avec les parents”. Même chose pour les salariés. “Les modalités seront clairement établies avec eux concernant les temps d’enregistrement. Chacun donnera son avis pour que le travail se fasse dans la sérénité, nous n’allons pas nous précipiter”, assure Christelle Audibert. Le dossier de déclaration est en cours de finalisation auprès de la CNIL. L’association avait reçu des demandes des parents pour installer des caméras. “Nous sommes conscients du débat que cela peut susciter”, poursuit la coordinatrice. Interrogée hier, une maman se dit d’abord surprise avant de juger le système “plutôt rassurant”. En cas de succès, le dispositif pourrait être étendu dans les sept autres crèches de Babyland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.