Handball: Nikola Karabatic se défend sur Facebook

Remise en liberté  assortie d’une mesure de contrôle judiciaire prévoyant une caution, dont le montant n’a pas été communiqué par ses avocats. Voilà ce qu’à écopé le Zidane du Handball Nikolas Karabatic. Celui-ci est donc au chomâge complet ne peut pas joué le match de ce soir. Et c’est au total, treize personnes ont été mises en examen pour “escroquerie par manoeuvre frauduleuse” aux dépens de la Française des Jeux.

Enfant prodige du handball, double champion olympique et du monde en titre à seulement 28 ans, celui qui avait fait comme parie de ne pas raté Les Jeux Olympiques 2012 après un Euro raté pourra-t-il se relevé ce de cauchemar médiatique.

Pour montrer sa bonne foi, celui-ci à écrit sur son compte facebook le pourquoi du comment:

J’ai gardé le silence jusqu’à présent. Je vous dois ces quelques mots.
Est-ce que j’ai parié ? NON je n’ai pas parié.
Est-ce que ma copine a parié? Oui
M’a t’elle mis au courant ? Oui
Pourquoi a-t-elle parié ? Cela fait 2 ans qu’elle suit l’équipe de Montpellier elle connaissait notre situation: nous étions déjà champion, 5 joueurs majeurs blessés et nous avions perdu à Nimes, Cesson jouait son maintien dans une salle bouillante. Dans ces conditions notre équipe était fragilisée.

Pour lui ceux-ci est intolérable, “Nous accuser moi et mon petit frère d’avoir triché alors que nous n’avons même pas joué et nous arrêter comme des voyous… Je n’ai pas de mots…J’ai dédié ma vie au handball depuis que je suis né. Je me bats pour mon sport et me retrouver dans cette situation est un cauchemar..“, voila les mots forts que le Montpellier adresse à ses fans.

On apprend aussi qu’un parieur résident à la Réunion sous l’ordre de deux joueurs de Montpellier aurait misé sur la défaite et n’aurait reçu  de ce petit parie que 600 euros. Très maigre pour ce mettre à dos tous les amateurs de handball.

Ce qui est sur c’est que tous cette histoire serait corroboré par des écoutes téléphoniques qui auraient permis aux enquêteurs d’entendre les joueurs soupçonnés expliquer qu’ils avaient décidé de gagner de l’argent le 12 mai car ils étaient certains que leur équipe perdrait la rencontre, sans conséquence pour leur club, déjà assuré d’être champion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.