Geneviève de Fontenay à l’amende

C’est alors qu’elle se rendait à l’élection de Miss Pays de Savoie à Gaillard, que Geneviève de Fontenay effectuait au téléphone une interview. Mais lors de son trajet, la dame est tombé nez à nez avec les gendarmes et s’est empressée de couper l’interview en disant : « Il y a les gendarmes, je dois interrompre la conversation ». Bip, bip, bip. Lors de cette soirée, celle-ci s’est empressée de raconter cette petite anecdote devant un public acquis à sa cause. « Les gendarmes m’ont fait arrêter la voiture, mais ils ont été charmants. Je leur ai dit que je donnais une interview. En plus, je n’étais pas dans la bonne direction pour venir à Gaillard, et ils m’ont gentiment escortée jusqu’ici. » Ça, c’est la version de la Dame au chapeau.
Mais selon des journalistes du Progrès, la vraie raison de l’arrestation de Geneviève était qu’elle avait le pied un peu lourd sur le champignon et roulait sur l’A40 à plus de 160 km/h.  mais pas de quoi pavoisé quand même. « Elle n’a pas fait d’histoires, elle a été très correcte, ce n’est pas toujours le cas avec les gens connus », disait l’Escadron départemental de la sécurité routière et aurait écopé d’une amende et d’un point de retrait sur son permis. Dans cette histoire, une personne normale en aurait eu pour 135 euros et trois points de permis. Alors cela sert à être connu, tout e même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.