Final Régional 1: un golden set partout………….

final 2015Et oui pour une première les finalités ont tenu toutes leurs promesses avec deux goldens sets dans la même soirée avec une victoire pour les garçons du Tampon Gecko et une pour les filles du Sdovb la 11ème de rang, ce qui fait par rapport aux confrontations une victoire partout qu’importe le camp pour lequel la victoire s’est invitée.

IMG_3385Ce samedi avait commencé par le match de la 3ème/4ème place qui donnait lieu à un derby de l’Ouest avec l’opposition Vbc Chaloupe – Vbc Saint-Leu. Avec un premier set vite plié par les Saint-Leusiens 25-13 lors duquel la chaloupe a connu des passages à vide au niveau de la réception. Le deuxième set ne fut pas mieux pour ces derniers avec des Saint-Leusiens propres dans tous les secteurs du jeu et malgré un temps mort demandé par l’entraineur de la chaloupe à 13/7 Medhi et ses coéquipiers continuent de plus belle et terminent le set à 25-20 malgré une combativité surtout niveau défensif retrouver par les Chaloupiens. Cette fin de set permet aux joueurs des hauts de Saint-Leu de mieux rentrer dans le set et arrive au premier temps technique à 16-15, mais c’est sans compter sur l’expérience du club de la ville malgré la jeunesse de son effectif pour s’adjuger donc le 3ème set et le gain de la 3ème place du championnat synonyme de non-participation aux challenges national de Métropole. Pour le Vbc Chaloupe ce match clôturé malgré tout une saison bien remplie avec une belle 4ème place après avoir connu l’ascension à l’étage supérieur cette année.

IMG_3440Le match des filles entre le TGV et le Sdovb fut plus âprement disputé par rapport au match aller la qualité du jeu était de qualité moyenne. Et le 1er set commence tambour battant ou on se rend coup pour coup mais deux aces de Natacha Taristas permettent aux Geckos Girls de passer au temps mort 8-4 en tête. Hyper réaliste et bien placé en défense ces derniers contrôles le set et le changement de passeuse du coté du Sdovb n’y fait rien et les Tamponnaises remportent le set 25-12 sur une ultime faute de l’attaque dyonisienne. Le début du deuxième set est du même acabit mais un festival de faute aux services comme aux blocs et les joueuses de David François collent à 13-13. L’entraineur Tamponnais essaye d’enrayer la machine de l’équipe championne en titre avec un temps mort et le remplacement de Legad mais c’est le Sdovb qui conclut ce set 25-18. Le 3ème voit des fautes à la passe côté sudiste qui permet aux dyonisiennes d’aller au temps mort à 8-4 et le changement de Laurent Tomietto sur ce poste permet à ses zouailles de passer devenant 16-14 mais c’est le sdovb qui termine ce set avec une attaque manquée de Natacha T. 25-19. Le set suivant voit les geckos Girls se rebeller et mener jusqu’à 18-11 et c’est l’effet inverse ici car sur une attaque ratée du Sdovb que le club sudiste remporte ce set 25-13 et permet à celle-ci d’aller au tie-break qui fut lui très serré mais avec un avantage pour les coéquipières d’Anne-Laure 7-4 mais le Tgv déboule et recolle à 13-13 pour voir Natacha offrir la possibilité de gagner ce championnat aux Golden. Un golden set remporté par le Sdovb 15-9 et donc accrocher une 11ème victoire pour les nordistes avec un TGV qui n’y avait pas vraiment cru en leur chance dans cet ultime set.

IMG_3493Chez les garçons a attendu un grand débat mais ce ne fut pas le cas. Un début de set accrocheur 6-6 aurait pu prédire une folle soirée mais le temps mort de Steve Cholet pour casser le service de Grégoire Capitaine 13-8 montre la fragilité dyonisienne dans cette final retour. Et ce ne sont pas les approximations de Gregory Mani à la passe et son remplacement par Saint-Jacques ni les fautes de Faure Brac au bloc qui empêcheront les Geckos Boys de glamer le 1er set 25-19. Le deuxième est haché avec des fautes techniques de part et d’autres mais cette fois-ci c’est les coéquipiers de Stanley Cès qui prend les devants 8-4 mais les fautes dyonisiennes s’accumulent et ne peut faire face au feu folet Lalabé qui troue littéralement le bloc et la défense adverse. le 3ème set redémarre sur les chapeaux de roues avec encore un Lalabe et un Maxime Guermeur qui mènent les siens devant à 8-5. Mais il était dit que le Sdovb allait bafouiller ça finale et les nombreuses fautes de Ludovic Boyer à l’attaque et au bloc conduit au tacticien Nordiste de changer ses lignes mais le mal est fait et le TGV mène 14-7. Malgré le temps mort demandé et la rentrer au service de Julien Rochat pour revenir à 12-16 s’est Capitaine et les siens qui remporte le droit de disputer eux aussi un golden set. Un golden set ou le seul Stanley a su nager et ternir ses coéquipiers à flot mais Tampon était trop fort et remporte leur deuxième titre consécutif de Régional 1.

Cliquez sur la bannière pour voir le diaporama

Posted by Ligue Réunionnaise de Volley Ball on dimanche 17 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.