Fête Kaf du 20 décembre

Revenons un peu sur l’origine de la fête Kaf…….

Dans les année 1700 ,la compagnie des Indes et les colons utilisent une main-d’œuvre servile, près de 80 000 esclaves sont introduits dans l’île. Ils proviennent d’une traite régionale qui vient de l’Afrique orientale et de Madagascar. La Révolution française abolit l’esclavage en 1794 mais les colons de La Réunion refusent cette décision qui les ruinerait.
En 1802, on décide du rétablissement de l’esclavage pour relancer l’économie. Les esclaves des îles voisines qui sont Maurice et les Seychelles eux sont libres. En 1848, Sarda-Garriga qui était à l’époque Commissaire de la République, débarque sur l’île Bourbon, qui sera renommée île de la Réunion, proclame l’abolition le 20 décembre 1848.

Toute La Réunion célèbre à partir du 19 décembre la Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage. Cet événement historique est présent sur toute l’île. Si des défilés, des mises en scène sont programmées pour la journée du 20 décembre, il n’en demeure pas moins que la grosse animation est le célèbre Kabar de la veille au soir. Maloya, sega rythment les quatre coins de l’île.

Ce fait historique reste gravé dans l’histoire de La Réunion et dans la mémoire des Réunionnais. Si avant, la Fête Kaf était exclusivement pour les Cafres descendants d’anciens esclaves, des Malgaches, des Comoriens, des Indiens, cette date anniversaire est également célébrée par les yabs, les petits blancs des Hauts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.