Emiliano Sala: de la lumière à l’ombre

Depuis lundi soir, les autorités s’activent à la recherche de l’attaquant argentin Emiliano Sala disparue en avion du coté de l’île de Guernesey. En effet, après un twitte avec ses anciens coéquipiers, Sala monte dans un Piper Malibu, frêle avion monomoteur ne pouvant accueillir que cinq passagers, à destination de Cardiff, pour rejoindre son nouveau club. Le petit avion qui devait ramener l’argentin vers son nouveau club après un transfert surprise n’est jamais arrivé a destination, l’appareil, qui avait décollé vers 19h15, a disparu des radars à peine une heure plus tard (20h23), à proximité des côtes d’Alderney (ou Aurigny en français), une île anglo-normande inhabitée, selon la Police de Guernesey.

Les recherches entamées par les services de recherche aérienne et maritime des Îles anglo-normandes n’ont rien donné et ont été stoppé pour cause de mauvais temps.

L’attaquant âgé de 28 ans avait confié à son ancien coéquipier à Bordeaux Diego Rolan avoir eu une prémonition troublante depuis l’avion. 

“Emiliano (Sala) a envoyé un message à un ami pendant le vol et lui a dit qu’il avait peur, que s’ils ne le retrouvaient pas, ils sauraient ce qu’il s’est passé“, a ainsi expliqué l’Uruguayen dans des propos relayés par le média Las Voces del Fútbol.

De mince espoir existe de les retrouver vivant à cette heure. John Fitzgerald est un des pilote de Channel Islands Airsearch, une association basée sur l’île de Guernesey nous dit : “Sont-ils dans l’eau avec des gilets de sauvetage ? Si c’était le cas, je ne pense pas qu’ils seraient encore en vie à l’heure où l’on se parle. Je me suis baigné dans la Manche l’autre jour et j’ai pu y rester à peine trois minutes, tant la mer est froide à cette période de l’année. Je pense qu’ils n’auraient pas pu tenir plus d’une heure sans perdre connaissance“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.