Ce n’était pas le sien

 Michel Polnareff au cœur de la tourmente : "J’essaie d’oublier ce petit être dont j’étais si fier d’être le père"Visual

C’est sur Facebook que le chanteur Michel Polnareff , 66 ans, a choisi d’annoncer le drame qu’il traverse actuellement, après avoir perdu du même coup sa compagne et le bébé qu’il pensait être son fils.

Il peut au moins se vanter d’avoir créé la surprise et une vague d’agitation médiatique en dévoilant le drame qui le touche actuellement . Michel Polnareff, 66 ans, a annoncé via Facebook qu’il n’était finalement pas le père de Volodia , le bébé qu’il a attendu avec impatience aux côtés de sa compagne depuis neuf ans, Danyellah.

Après avoir remué ciel et terre lors de l’annonce de l’arrivée d’un petit PolnaBB , comme il se plaisait à le désigner, Michel Polnareff avait prévu de présenter au monde entier ce qu’il pensait être “sa nouvelle et belle aventure“. Quelques semaines et un douloureux aveu plus tard, c’est finalement pour raconter sa peine que le chanteur a accepté de s’exprimer.

Interpellé par plusieurs détails étranges, Michel Polnareff a exigé un test de paternité afin de s’assurer qu’il était bien le père de Volodia. Une démarche qui aurait déclenché la confession de Danyellah : “Elle s’est écroulée en larmes et, sachant que la triste vérité éclaterait, elle m’a avoué que je n’étais pas le père et qu’elle avait fait appel à un donneur, raconte la star. J’ai immédiatement quitté la maison. Le test ADN, auquel elle n’a pas pu se soustraire, a confirmé, quelques jours plus tard, que je n’étais effectivement pas le père.

Mais l’hypothèse du don de sperme laisse le chanteur sceptique : “Je ne suis pas stérile, donc, pourquoi avoir besoin d’un soi-disant donneur pour avoir un enfant ?

La star, qui séjourne actuellement à l’hôtel, n’a aucun mal à trouver les mots pour décrire son ressenti à l’égard de son ex-compagne : “Une énorme déception, de la colère, une immense tristesse et des tonnes de mépris. Cette trahison et cette escroquerie programmées me dégoûtent au plus haut point.” La dernière fois qu’il a vu le bébé, c’était pour lui faire ses adieux. “Je lui ai dit : ‘Je viens te dire au revoir, on aurait pu être copains toi et moi.’ J’ai fondu en larmes et je suis rentré à l’hôtel, où je reste, ayant laissé la maison à Danyellah, au bébé et à une nanny.

Mais hier, Michel Polnareff précisait, toujours sur Facebook, que Danyellah avait disparu avec le bébé. Ne reste donc plus au chanteur, qu’à tourner cette page qu’il se réjouissait tant d’écrire : “Je dois, pour ma santé personnelle, me détacher de cette situation. J’essaie d’oublier ce petit être dont j’étais si fier d’être le père, mon premier bébé !

Désormais, le chanteur tente d’aller de l’avant, rêve toujours à un fils, “un VRAI Volodia“, comme il le dit lui-même et compte sur le soutien de ses fans pour remonter la pente : “J’ai un rapport très étroit avec mon public et j’estime devoir lui dire la vérité. Je l’ai toujours fait et n’ai pas l’intention de changer. Les amis du Michel Polnareff Officiel sur Faceboook me montrent une fois de plus leur fidélité et cette communication unique qui nous lie.

Michel Polnareff a demandé à Danyellah de trouver un nouveau prénom pour ce bébé, qu’il “a mis au monde et qui n’a jamais demandé à être là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.