CCCOI: Saint-Denis Olympique championne

En finale de la XXe édition ce samedi, à Maurice, les deux équipes Saint-Denis Olympique et Stef’Auto se sont retrouvées pour un remake de la finale de l’année dernière. Et pour la deuxième année consécutif les joueuses du Saint-Denis Olympique ont remportées la CCCOI de la tête et des épaules, s’en laisser aucune chance à leurs adversaires durant de tournoi.

Samedi, le Sdovb qui était au grand complet, a survolé les débats avec son armada de stars. Après une demi finale 100% Réunionnaise contre une équipe du Vbc2o qui a tenue son rang durant le tournoi, le Stef’Auto handicapée par le man­que d’effectif avec sept joueuses seulement et sans entraî­neur, n’a pas réussi à mettre à genou les Réunionnaises et on reçu des coups butoirs avec des scores qui en dis long 21-25, 25-18, 17-25, 18-25.

Heureux que ses troupes, David Françoise s’attend à des lendemains encore meilleurs. « Nous sommes actuellement invaincus en championnat et nous comptons participer au Challenge de France en mai de l’année prochaine. De tels frottements ne peuvent que nous aider à nous améliorer davantage. » de plus l’équipe réunionnaise part dans ses valises avec les titres de la Meilleure réceptionneuse/défenseuse, Meilleure passeuse et Meilleure libero du Tournoi.

 

Dans les débats masculins, le titre est revenu à la formation seychelloise de Beau Vallon qui célèbre son sixième titre après celui de 1997 aux Seychelles, .
Les Dallons ont fait la différence en s’imposant devant l’équipe mauricienne de Quatre-Bornes VBC au tie-break (25-27, 25-13, 24-26, 25-13, 16-14). Les Seychellois ont bien profité des erreurs de l’équipe adverse et les ont bien exploitées. Ils ont fait la différence au moment opportun, c’est-à-dire au tie-break.

Les résultats des Poules:

Avec 4 victoires en poule, le Tampon Gecko Volley s’est qualifié pour les demi-finales de la coupe des clubs champions de l’Océan Indien qui se dispute cette semaine à Maurice. Mais c’est eux inclinés face 2-3 contre Camp Ithier pour le match de la 3eme place dans un tie-break serré 13-15. Dommage pour les Gecko Boys privés de Nicolas Deberge et de Maxime Gueurmeur pour etre compétition et qui devront s’est fois passer par la case championnat et terminer dans les deux premiers pour pouvoir se représenter a cette compétition.

Hommes

Poule A
1. FF Camp-Ithier  12 pts
2. Beau Vallon  9
3. AS Tiavo  9
4. M’Tsapere  3
5. VBC St Louis  2
6. RS Port-Louis  1

Poule B
1. Tampon GV  12 pts
2. Quatre-Bornes  8
3. VBC St Leu  7
4. Gendarmerie Nationale  6
5. Premium Spikers  3
6. ASMID  0

Matches de classement chez les Hommes:
5e-6e places : Gendarmerie Nationale (Mad) 3 AS Tiavo (Mad) 0 (25-23, 25-20 et 25-17)
7e-8e places : VBC Saint-Leu (Réu) 3 VBC Saint-Louis (Réu) 2 (25-19, 22-25, 25-21, 11-25 et 15-11)
9e-10e places : Premium Spikers (Sey) 3 M’Tsapere (May) 0 (26-24, 25-18 et 25-18)
11e-12e places : Port Louis Red Star (Mau) 3 Asmid (Com) 1 (25-22, 21-25, 25-20 et 25-14)
Chez les féminines, le VB2CO a également validé sa qualification pour les demi finales où il retrouvera l’autre club réunionnais le SDOVB, leader de sa poule. La rencontre s’est soldée comme l’an dernier par une défaite de l’équipe de l’Ouest face a ça plus grande rivale qui l’empêche encore une fois de connaitre le bonheur d’une finale.

Dames

Poule C
1. St Denis OVB  6pts
2. Curepipe Starlight  3
3. M’Taspere (May)  0

Poule D

1. Stef’ Auto  9pts
2. VB2CO  5
3. Cascade  3
4. Tranquebar  1

 

Tableau d’honneur:
Masculin
Meilleur serveur et meilleur contreur : Daniel Lozaique (Beau-Vallon)
Meilleur réceptionneur/défenseur et meilleur libero : Éric Louise (Quatre Bornes VBC)
Meilleur passeur : Halick Panagary (Beau-Vallon)
Meilleur attaquant : Ian Furneau (Beau-Vallon)
Most Valuable Player (MVP) : Daniel Lozaique (Beau-Vallon)

Féminin
Meilleure serveuse : Anne-Laure Fontenay (Saint-Denis Olympique)
Meilleure réceptionneuse/défenseuse : Lova Médard Rafidison (Saint-Denis Olympique)
Meilleure attaquante et meilleure contreuse : Melissa Rambony (Stef’Auto)
Meilleure passeuse : Cindy Respaut (Saint-Denis Olympique)
Meilleure libero : Gaëlle Marian (Saint-Denis Olympique)
Most Valuable Player : Melissa Rambony (Stef’Auto)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.