50 nuances de Grey à la Réunion, ça fait débat

Voilà un film qui fait débat et feras débat……….Pour sa sortie locale, les fans du film 50 nuances de Grey en attendaient beaucoup de cette adaptation cinématographique de la trilogies sadomasochiste d’E.L James. Une attente inassouvie au final pour la majorité de celles qui ont fais le déplacement pour voir. Et oui car à ni rien comprendre c’est un film dont nos Réunionnaise étaient les seules à être conviées, les messieurs devaient restés chez eux.

En effet, la société et surtout ces dames qui se plaignent de l’image de la femme que renvoie les publicités et la télévision ne se sont pas privées et c’est pres de 3600 femmes qui se sont déplacer pour voir un film ou quand même pourvoir et soumission était la connotation du film envers la femme. A croire qu’elle aime ça……….

Les critiques ne sont pas fais attendre d’ailleurs, “je suis une femme et je ne comprends pas du tout cet engouement, pour moi c’est de l’hypocrisie et du pur voyeurisme.” nous raconte l’une d’entre elle. Une autre dame est elle plus choquée par cette attitude “Des millions de curieux pour voir  un film érotique/sadomasochiste avec un homme puissant a qui on soumet une vierge innocente et lui apprendre à aimer sa soumission. Et la gente féminine se bouscule en masse pour aller voir çà . Et que devons nous penser de cette ruée de femmes pour voir ce film ? Dois-je me mettre à penser que les femmes aiment-çà ? Mes pensées vont à toutes ces femmes qui luttent pour le respect des femmes, et qui voyant la légèreté avec laquelle on peut se bousculer pour aller contempler une telle œuvre doivent se poser beaucoup de questions aujourd’hui.” d’autre s’en acoquine “On reste un peu sur notre faim, si vous voulez du sexe je vous conseille d’autre site“.

En plus Mauréfilm avait tout prévu: champagne, chippendales de BODY TEMPTATION, tout spécialement venus de Paris et cadeaux tout au long de cette soirée.

Sorti le jour de la Saint-Valentin, il devient ainsi le film ayant réalisé le meilleur lancement en salle jamais observé pour un mois de février aux États-Unis et à la Réunion avec cette semaine de diffusion, cela risque d’être plein

Considéré comme l’un des plus grands succès cinématographiques de l’année, le long métrage a déjà attiré près de 1,7 million de spectateurs depuis sa sortie, mercredi dernier en France métropolitaine.

A la Réunion, malgré les critiques acerbes de quelques fans, le film a dores et déjà suscité la curiosité de près de 3500 personnes toutes inscrites pour les 6 soirées spéciales prévues dans les deux grandes salles de l’île. Et oui il y aura des dames qui se déplaceront 6 fois pour voir voir ces films et avoir droit à ces a cotés……………

Le film fait débat aussi sur la classification des ages ou en France le long métrage n’est interdit qu’aux moins 12 ans, ce qui donne des inquiétudes aux parents. D’ailleurs en Angleterre une commission est allée plus loin en interdisant tout simplement cette adaptation cinématographique de la trilogies sadomasochiste aux moins de 18 ans. Le président de de la commission de classification des œuvres cinématographiques du CNC réagissait sur cette même question dans les colonnes du journal Première. “Ce n’est pas un film qui, à mon avis, peut choquer beaucoup de monde” mais celui-ci doit ne pas avoir d’enfant. Je pense que si on ne veut pas véhiculer une image négatif de la femme et encore moins inculquer aux enfants cette image de soumission elle devrais être interdit tous simplement…………….

Mesdames allez vous rincez l’oeil……………………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.